« Faut-il manger les animaux ? » Jonathan Safran Foer

ob_974ae5_73453

Hellooooo les petits eucalyptus !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un livre que j’ai absolument adoré, et qui a été un des déclencheurs de mon végétarisme, puis de mon veganisme. Je suis persuadée que tout le monde devrait le lire, végé ou non, ne serait ce que pour avoir un point de vue sur ce qu’il se passe autour de l’élevage et de la traite des animaux, et quels en sont les vrais enjeux. Alors certes, l’auteur se concentre sur son pays à lui, les USA, mais il n’est pas du tout inintéressant d’avoir un point de vue sur une autre partie du monde que la notre. Justement, je pense que ça devrait inciter certains à se poser des questions sur ce qu’il se passeréellement chez nous.

Donc. « Faut-il manger les animaux? » est la question fondamentale que se pose Jonathan Safran Foer. Au fil des pages, il va essayer de répondre à la question de la façon la plus objective possible, en retranscrivant son point de vue quelque fois, m’enfin c’est son bouquin quand même, il a bien le droit.

J’avais longuement entendu parler de ce livre sur des blogs traitant du sujet, et j’ai quand même eu envie de le lire, pour me faire ma propre idée. Ni une ni deux, je fonce l’acheter. Je l’ai terminé le soir même, j’ai adoré.

Bien entendu à cause du sujet, mais aussi pour la façon dont l’auteur raconte les choses. La forme de ce livre est particulière, on y trouve de tout : l’histoire personnelle de Foer, des bribes de vies d’agriculteurs/éleveurs, des statistiques en nombre (le livre est extrêmement bien documenté), des points de vue de défenseurs d’animaux… Tout est romancé, mais en même temps naturel. J’ai eu l’impression de vivre son livre, je ne sais pas comment le décrire autrement.

J’ai vraiment adoré le fait qu’il laisse la place à tout le monde pour donner son opinion, végétarienne ou non. Cela donne lieu à un vrai débat, et j’ai eu l’impression d’avoir toutes les cartes en mains pour choisir. L’auteur explore différentes solutions concernant l’élevage industriel, il ne se contente pas de dire que manger des animaux, c’est nul. Il prends en compte tous les points de vue, en discute avec les personnes connaissant le mieux le sujet (c’est à dire les concernés), pioche des idées à droite à gauche et il en ressort un bouquin à la limite du parfait, qui m’a donné beaucoup de clefs pour me diriger vers le choix que j’ai effectué aujourd’hui.

J’ai aussi beaucoup apprécié le fait que malgré son engagement, l’auteur met un point d’honneur à traiter du sujet avec le plus d’objectivité possible, même si ses opinions transparaissent toujours à un moment donné. Il laisse le lecteur se faire sa propre idée, je n’ai a aucun moment eu l’impression d’être obligée de penser comme lui. Et ça, j’aime.

En bref, c’est vraiment un bon livre, j’ai limite envie de dire « un passage obligé » pour toute personne désirant se tourner vers un mode de vie végétarien / vegan. A lire sans aucune modération !

 ob_8a6185_giphy-11

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s