Remplacer les produits animaux de son alimentation

ob_3dc6cd_original
LES QUESTIONS ULTIMES
: par quoi remplacer les produits d’origine animale lorsque du jour au lendemain, on devient végétarien / végétalien / vegan ? Et va–t–on souffrir d’énormes carences, devenir tout blanc, se casser un os dès qu’il y aura un brin de vent ? OUIIIII bien sûr vous êtes condamnés à errer tels des ectoplasmes sans fin sur cette Terre. Haha non je plaisante hein, je ne mange plus d’animaux, et je vais bien merci.

Ces questions là, je me les suis posées mille fois, avant de prendre mon courage à deux mains, mon cahier de listes, mon stylo, et de commencer à vagabonder dans l’internet afin de trouver réponses à mes questions.

Alors. Principalement, déjà, nous allons étudier (oui étudions, vous devez sûrement être en vacances à l’heure qu’il est, pas moi, j’ai donc décidé de vous faire faire un peu d’exercice cérébral.) par quoi j’ai remplacé le lait / le beurre / la crème fraîche / la viande / le poisson. Ensuite, nous verrons dans un second temps… bon j’arrête j’ai l’impression de faire une dissert’. Je vous parlerai ensuite de ma supplémentation en B12.

Commençons par la viande. En me penchant sur la question, je me suis aperçue qu’il était bien plus facile de manger des protéines que ce que l’on pense. Comme tout être humain, j’imaginais avant que viande = protéine et que si plus viande = plus protéines. Je vous grossis le tableau bien sûr, mais c’est l’idée générale de la population, j’en ai bien peur. Sauf que !

Figurez vous que des sources de protéines, on en trouve par milliers dans le monde végétal. Hé oui ! Pour remplacer un cadavre de vache ou de mouton ou autre pauvre petit animal qui n’a rien demandé, on peut donc à la place manger des oléagineux (comme des noix, des graines, des cacahuètes!) des légumes secs (comme les lentilles) et surtout la star de tout vegan qui se respecte, le TOFU. Le tofu, c’est trop bon. En vrai, au début, j’étais un peu sceptique vis à vis de cette texture un peu étrange. J’ai donc décidé d’acheter dans mon magasin bio préféré des steaks déjà tous prêts, agrémentés d’épices diverses, pour pouvoir goûter sans en être dégoutée. Ben une fois de plus, j’ai constaté que je m’étais plantée sur toute la ligne, le tofu, c’est délicieux. C’est un excellent substitut, surtout lorsque vous débutez et que vous gardez vos habitudes alimentaires genre le burger du samedi soir. (Sur ce, je vous renvoie à ma recette, si vous vivez dans une autre galaxie et êtes passés à côté.)

Concernant le lait, bon à la base déjà j’aimais pas du tout le lait. Ca me fichait des maux de ventre abominables, du coup j’avais zappé de mon alimentation. J’ingurgitais mon calcium sous forme de yaourts, nature ou pas. Pour remplacer, j’ai dégoté le lait d’amande. J’ai un amour inconditionnel pour le lait d’amande. Arôme vanille. Mais vous en trouverez de toutes sortes, des laits végétaux, y’en a pour tous les goûts ! Pour ce qui est du calcium, je compense en mangeant des brocolis, et tous les légumes crucifères du monde. Si vous regardez The Big Bang Theory, rassurez vous, en vrai c’est super bon pour la santé 😉 pas d’appendicite en vue 😀 Et si vous ne regardez pas TBBT, ben bougez vous les fesses, vous loupez un tucENORME.

Le beurre, je l’utilisais dans quasiment tous mes plats (étant donné que je mangeais essentiellement des pâtes, avant, forcément ça va avec.) Maintenant, je cuisine avec des huiles. L’huile d’olive et de colza, principalement. Parce qu’en plus, ces mesdemoiselles sont bourrées d’Omega3, et les Omega3, c’est cool. Et ca évite de manger du poisson. LES POISSONS SONT NOS AMIS ON Y TOUCHE PLUS ! (Même aux dauphins, surtout aux dauphins.)

Et enfin, pour la crème fraîche, facile. A la place de la traditionnelle cuillère dans quasiment tous les plats, maintenant, heup un petit yaourt au soja par ci par là, ça fait parfaitement l’affaire, quand j’ai la flemme de cuisiner et que je fais des pâtes au curry, par exemple. Ca lie parfaitement le tout 🙂

Je ne vais pas vous faire la liste de tous les aliments du monde que l’on peut remplacer quand on ne mange plus de produits d’origine animale, sinon cet article va durer deux heures. Mais sur toutes les boutiques en ligne (ou pas) où vous pouvez trouver de la nourriture vegan, vous trouverez des super substituts. Genre le fromage, en inconditionnelle de la mozzarella j’étais dépitée (un peu, j’avoue) de ne plus en manger. Et tadaaaam ! Sur un site, j’en ai trouvé de la vegan. PARFAIT. Plus d’excuses pour ne pas franchir le cap 🙂

Au final, la seule chose qui me manque dans mon nouveau régime, c’est cette fameuse vitamine B12. Celle là, vous allez forcément en entendre parler. Nécessaire pour le cerveau, on ne la trouve que dans la viande. Sauf que, là où le bat blesse (pour ceux dont l’unique argument est que ne plus manger de viande va vous carencer en B12) c’est que la vitamine B12 que vous trouvez dans la viande, elle est synthétisée puis donnée aux animaux via leur alimentation. Donc bon, ca reste minime comme apport dans votre assiette. La solution est toute trouvée, je me supplémente comme on prendrai de la vitamine D ou du magnésium en sachet le matin quand on est en petite forme. Aussi simple que Bonjour.

Après tout ce blabla fort académique, mais qui j’espère vous sera utile, je tiens tout de même à vous préciser que mes conseils d’humble blogueuse ne remplacent en aucun cas de véritables conseils de nutritionnistes ou de médecins. Je vous livre les clefs de ma propre alimentation, mes petites astuces persos, mais je ne saurai que vous conseiller tout de même d’aller en parler avec quelqu’un qui sera plus au fait que moi de ce dont votre propre corps à réellement besoin. Non pas que manger vegan entraînera chez vous des carences (si vous êtes bien renseignés, que vous savez comment compenser quoi, aucune raison), mais il vaut mieux ne pas prendre de risque pour votre santé et être certains que vous fassiez les choses correctement. Après, on va encore dire qu’être vegan ca bousille le corps. Alors que PAS DU TOUT. Il faut juste bien savoir comment équilibrer on alimentation 🙂 Et au début, j’avoue que moi même je ne savais pas trop comment faire, que manger, en quelles proportions… Mais aujourd’hui, je suis quasiment certaine que je suis un régime alimentaire bien plus équilibré que certains, mangeurs de viande ou pas. Bref.

Sur ce les chatons, je vous laisse cogiter là dessus, et je file déguster mon sorbet citron. Oui oui, le fameux sorbet qui me prends douze heures à la réalisation. Mais il en vaut le détour.

Je vous souhaite un super week end, et on se retrouve Mardi pour un nouvel article fort intéressant (comme toujours OUI COMME TOUJOURS. DITES LE OU SOYEZ BANNIS.) Coeur sur vous ❤

 ob_6aa2f7_yh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s