No makeup / S’accepter comme on est / Pour toutes les femmes du monde

A mon Amoureux, cet homme parfait qui m’aime au naturel.

1779093_10202986683174123_2039646629_n

Je me suis fait une réflexion ce matin. Je me suis croisée dans un miroir, et j’ai pris conscience que cela fait un bon moment que je ne me maquille plus. Mais genre, plus du tout. Par flemme la plupart du temps, mais depuis quelques semaines, par choix.

C’est en entendant une phrase de mon Amoureux que j’ai eu le déclic. Il m’a simplement dit « tu es belle comme ça » un matin où je traînassais dans le canap’ en survet avec un énorme tas de cheveux sur la tête et la marque de l’oreiller sur une joue. Et j’ai pris conscience d’une chose : si je lui plais à lui dans cet état là, de 1 c’est l’homme de ma vie je l’épouse direct, et de 2 il faudrait peut être que je songe à me regarder autrement dans le miroir qu’avec cet œil si critique. Oh si, toi, chère compatriote féminine, tu sais pertinemment de quoi je parle. Tu sais, ces phrases que tu te répètes en boucle quand tu croise ton reflet : « j’suis pas beeeeelle » / « non mais là j’suis moche j’suis pas maquillée » / « j’ai grossi des joues non? Un peu de contouring allez » / « attends j’peux pas encore sortir j’ai pas de mascara ». Je les ai dit tellement de fois, ces phrases là (bon sauf celle sur le contouring, ma peau ne supporte pas d’avoir quelque chose sur elle, j’ai l’impression de porter un masque).

J’ai donc entamé une longue réflexion sur moi même. A quoi ça me sert de me critiquer de la sorte, tous les jours, jusqu’à m’auto-déprimer parce que je ne me trouve pas assez jolie ? C’est assez ridicule, quand on y pense. Cela ne m’a jamais fait avancer, ne m’a jamais rendue plus belle (et plus belle selon qui, d’ailleurs ?) et tout ce que ça m’a apporté, c’est de briser le peu de confiance que j’avais en moi même. En plus, ces phrases là, on les dit plus pour les autres que pour soi. Car se trouver belle aujourd’hui, c’est se trouver belle dans les yeux des autres. Mais personnellement, je me fiche un peu de ne pas avoir des cils de 67 cm de long, d’avoir des joues de bébé et un teint de vampire.

Je n’ai jamais été de celles qui se tartinent de fond de teint et de fards à paupières. Comprenez moi, j’ai une formation de makeup, j’adore ça, quand c’est bien fait c’est sublime. Mais le maquillage est fait pour mettre en valeur, pas pour cacher. Ce sont deux choses bien différentes. Non pas que je me considère comme n’ayant pas besoin d’être mise en valeur. C’est juste que je m’en fiche, en fait. Je me trouve belle comme ça. J’ai pris conscience que la petite plaque rouge qui est apparue pendant la nuit sur ma joue ne me rends pas abominable. Et je suis la seule à faire une fixette dessus. Du coup, au lieu de coller de l’anticernes dessus pour estomper la chose et du coup devoir mettre de la poudre de partout parce que sinon ça fait bizarre, ben je la tartine de crème de jour, et c’est tout. Elle finira bien par passer d’elle même, et l’assécher avec des produits de maquillage n’avancera en aucun cas le processus. En plus, si elle est là, cette plaque, c’est parce que ma peau veut simplement m’annoncer qu’il est temps de lui offrir un bon soin nourrisant. Et non exprès pour pourrir ma journée.

J’ai jamais trop aimé le surmaquillage. Sur moi j’entends. J’aime bien être jolie quand je sors, mais sans en faire trop. Je ne supporte pas le fond de teint, la poudre ça passe encore, le mascara ça va, le rouge à lèvres rarement. Mais au quotidien, pour aller au boulot, une couche de mascara me suffit.
Et récemment, j’ai découvert un truc important : je suis belle aussi quand je ne suis pas maquillée. Je me plais de plus en plus, je me redécouvre, avec mes petites « imperfections ». Le fond de teint cache mes taches de rousseur, la poudre dénature la pâleur de ma peau que je commence à apprécier, et le mascara me fait d’encore plus grands yeux que je n’en ai déjà. A une époque j’aurai trouvé ça beau, mais aujourd’hui, j’ai de plus en plus de mal à me reconnaître maquillée. Je n’en mets pourtant pas une tonne ! Mais j’apprécie beaucoup plus de me voir au naturel.

Je ne sais pas si c’est parce que j’ai mûri, mais aujourd’hui je considère que me plaire à moi même c’est beaucoup plus important que de plaire aux autres. Ceci n’est pas un excès de confiance de ma part, bien au contraire. J’ai encore beaucoup de travail à faire de ce côté là. Mais simplement, j’en ai assez de me prendre la tête avec des considérations négatives sans fondement aucun sur ma personne que je ne peux de toute façon pas changer. Et soyons un peu honnêtes avec nous mêmes : à part les imperfections imaginaires que je me suis moi même créées style « yeux globuleux » / « grosses joues » / « cernes plus longues que mes bras », y’a finalement rien d’horrible sur mon visage.

Pour porter le no make up au quotidien, il n’y a pas 36 solutions : il faut s’assumer et s’accepter. A quoi ça sert de se torturer à se demander ce que les autres pensent de nous ? L’important dans la vie, c’est l’image que vous avez de vous même. Si vous ne vous sentez pas bien du tout sans maquillage, ben c’est pareil, portez en ! Le but de cet article est de faire comprendre que la base dans la vie, c’est de s’aimer comme on est. Et moi, je m’aime sans maquillage. Il faut se sentir bien dans sa peau avant tout. Mais si vous vous maquillez par convention sociale, par habitude ou pour plaire à quelqu’un qui ne vous aime pas au naturel, prenez un instant pour y penser. Depuis que je l’ai fait, je me sens plus libre, libérée de toute contrainte.

Ca ne veux pas dire que je ne me maquillerai plus jamais, à Noel par exemple, je pourrai expérimenter des petites fantaisies, ou le total look vampire à Halloween. Je veux me maquiller quand j’en ai envie, par plaisir, et pas parce qu’on m’impose de le faire via des conventions sociales débiles dont personne n’a jamais vraiment saisi le sens, au fond. Je n’aime pas me sentir obligée de me farder la tête pour pouvoir passer pour une femme en bonne santé. Remarque qu’on me sors souvent : « t’as l’air malade ! » Non, je suis pâle c’est tout. La mode est aux filles bronzées, avec des tie & dye blonds qui leur font un teint de sirène. Bon. Ben moi j’ai les cheveux noirs et une teinte de cachet d’aspirine. Et après ? Je m’aime comme ça, merde. J’aime ressembler à blanche neige 🙂 Et me sentir libre d’exister pour ce que je suis et non pour ressembler à une fille parfaite.

Une réflexion que mon homme me fait souvent d’ailleurs, quand on regarde des vidéos ou qu’on tombe sur une photo de son profil Facebook. « Mais avant de te rencontrer, j’pensais que ces filles là étaient parfaites, j’me rendais pas compte qu’en fait c’est tout du faux« . Oui, le voilà le problème. C’est tout du faux. Elles n’ont plus rien de naturel. Alors oui, ta photo de profil va faire 3947804 likes en deux heures parce que t’as l’air d’une bombe. Mais le mec que tu va ramener chez toi, le lendemain, il va rien comprendre quand tu te sera démaquillée.

Je n’insulte personne, je ne juge pas non plus. Je veux juste faire comprendre autour de moi que ce n’est pas parce qu’on  ne se maquille pas comme un camion à longueur de journée qu’on est moche. Au contraire. Je ne me considère pas comme une femme moche. Et même si les autres me considèrent comme telle, je m’en bats les reins. Vraiment. Je m’en fous. Je ne suis pas de ceux qui attachent de l’importance à ce que pensent les autres. Je vis pour moi, pour mon homme. Si lui & moi pouvons vivre avec ma tête sans makeup, alors tout va bien.

Les filles, le premier mec qui ose vous dire « ouais mais t’es mieux quand t’es maquillée » sérieux, dégagez le. Il a rien compris du tout à la beauté celui là. Et puis de quel droit vous inciter à vous changer alors que ce n’est pas forcément ce que vous voulez ? Si vous vous sentez bien nature, ben restez nature, merde.

De toute façon j’ai compris quelque chose avec les années (bon là on dirait que j’ai environ 75ans je vous l’accorde) tant qu’on a confiance en soi, les autres le ressentent et n’essaient même pas de vous contredire. Vous vous opposeriez, vous, à la fille qui a l’air tellement sûre d’elle qu’elle serait capable de décrocher la lune et trois étoiles avec ? Nan hein 🙂 et ben cette fille, c’est vous. C’est vous, c’est moi, c’est toutes les femmes du monde qui ont compris que pour être belle, il suffit d’être soi même. C’est pas plus compliqué.

LOVE ❤

200

8 réflexions sur “No makeup / S’accepter comme on est / Pour toutes les femmes du monde

  1. Bien d’accord avec toi….. allergique 6 mois par an, je me maquillait déjà peu alors maintenant….. quand je prend un mascara, bizarre, il est sec 🙂 problème résolu ! me maquille plus….. bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s